-->

samedi 16 avril 2011

The house of supakAt # 7 829 (coming to an end)

Cher lecteur, je sais que tu vis dans l'angoisse depuis mon dernier post de lundi mais je te rassure, c'était une blague, je ne pars pas en Australie. Il y fait bien trop chaud… 

Mais en attendant le grand départ pour le Canada, y'a du boulot à SupakAt Land. On travaille d'arrache-pied !

Cette semaine, mon père a modifié la baie vitrée de la cuisine pour qu'elle ne rentre plus intégralement dans la cloison, améliorant ainsi nettement l'isolation. Il a cassé la cloison qui existait entre mon ex-chambre et les ex-toilettes, agrandissant ainsi un peu la 2e chambre de la maison (qui restera malgré tout de taille modeste). 
Il a re-posé du placo là où c'était nécessaire, supprimé le tuyau d'évacuation des anciennes toilettes, cassé deux carreaux de carrelage (intentionnellement)  et que sais-je encore…
la baie vitrée…

…anciennement à galandage.

Papa en train de casser la cloison

l'ex-emplacement des toilettes
la chambre une fois agrandie
du placo, de l'enduit…



De mon côté, j'ai fini de tailler la haie, peinturé je ne sais plus quoi au juste, épandu une remorque entière de compost de façon à préparer le terrain pour une pousse je l'espère optimale du gazon de re-garnissage. Les merles qui nichent dans la haie n'ont pas été effrayés par la coupe de celle-ci. Et vu qu'hier, quand j'épandais le compost, ils zieutaient mes moindres faits et gestes pour aller  se chercher à manger dans la compost, j'ai pensé à un stratagème qui je l'espère fonctionnera : j'ai acheté des graines pour oiseaux afin qu'ils mangent celles-ci et pas les graines de gazon que je m'apprête à semer… Affaire à suivre.





Le lotissement qui fait face au mien re-démarre enfin après moultes péripéties. Les terrains se vendent bien et les maisons se construisent. Et notamment des maisons Malié (du nom du constructeur de la maison "de base" que j'ai acheté et agrandie). Vu que ma maison est en hauteur, on était aux premières loges pour le spectacle de l'installation. Pour ceux qui ne lisent pas tous mes posts (honte à vous !!!!), une maison Malié est une maison préfabriquée en usine (en béton banché), trimballée module par module sur un camion en convoi exceptionnel et installé sur le terrain. Trois mois après la commande, vous êtes chez vous.

Petite vidéo pour vous montrer un des modules en passe d'être installé sur une maison qui en compte 4 au total. Je n'ai pas la vidéo de l'assemblage final car ils y ont travaillé un moment et moi j'étais occupée ailleurs à ce moment-là…

video




Au programme de la semaine prochaine sur le chantier : enduit, ponçage et probablement pose de la toile de verre. Je devrais donc commencer à peindre la semaine suivante :D Et pendant que je peindrais, mon père s'affairera à peaufiner quelques trucs à l'extérieur : retouches sur le crépi de l'ancienne maison notamment.

Il reste toujours la butte de terre à l'arrière de la maison que l'on doit étaler harmonieusement sur le terrain. Mon oncle (frère de mon père) devait venir le faire avec la mini-pelle de son fils (mon cousin) qui a une entreprise de terrassement. Je ne connais pas le fin mot de l'histoire (et au pire, ça ne me regarde pas) mais je pense qu'il y a eu une bisbille entre ces trois-là (mon père, mon cousin, mon oncle). Donc on est en train de voir avec un voisin qui pourrait louer une mini-pelle et le faire (c'est son métier).

On arrive vraiment au bout là quand même. Il est encore trop tôt pour fixer une date exacte de mise en vente mais ça s'en vient à grands pas !!! :)

2 commentaires:

  1. du bon boulot de taillage de haie ma caille !!! et je m(y connais !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as beau ne pas avoir signé ton message, je t'ai reconnu Pierre !
    Avez-vous acheté le tracteur-tondeuse au final ?

    Pour la haie, ce n'est peut être pas parfait mais je suis pas mal contente de moi malgré tout. Surtout pour une première tentative ! Anyway, ça ne pouvait pas être pire qu'avant LOL

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.